Comment choisir votre coach ?

Cinq étapes pour choisir son coach

Maintenant, vous avez suffisamment de motivation pour changer les choses et vous savez ce que le coaching pourrait vous apporter, il ne vous reste qu’à choisir votre coach. Vous en découvrirez des dizaines sur le Net. Des amis pourront vous en recommander et votre service RH, si vous êtes en entreprise, pourra probablement vous fournir une liste. Attention, tous n’offrent pas la même qualité de prestation ni les mêmes garanties. Voici 5 étapes qui vous permettront de parier sereinement sur celui ou celle qui vous aidera à atteindre votre objectif.

1 – Une liste de coachs professionnels certifiés

Quel que soit votre besoin, qu’il soit personnel ou professionnel, constituez d’abord une liste de quelques coachs ayant de l’expérience dans le type d’accompagnement que vous souhaitez et dont vous pourrez vérifier qu’ils sont certifiés.

En effet, un sportif est mieux armé pour coacher une personne qui veut s’entraîner pour une compétition. De même, il est probable qu’un coach de vie sera capable d’accompagner un dirigeant en entreprise, s’il est certifié et s’il a de l’expérience en entreprise, mais il sera d’autant plus opérationnel s’il a déjà réalisé ce type d’accompagnement. 

La certification du coach vous offre la garantie d’une pratique rigoureuse, déontologique et professionnelle. Un coach certifié connait les bases de la psychologie et les processus du changement. Il est engagé dans une démarche de formation continuelle, de travail sur soi et il est supervisé, afin de garder la maîtrise de sa posture, des protocoles et des techniques. Ainsi, il peut vous aider au mieux à vous mettre en action, sans jamais utiliser de son influence. Il est d’ailleurs tenu d’expliquer clairement son rôle et ses actions.

Enfin, il est tenu au secret professionnel. Dans le cas d’un coaching en entreprise (client facturé), il faut donc convenir précisément des informations vous concernant (en tant que bénéficiaire) qui peuvent être transmises.

2 – Un contact pour entamer une relation … ou pas

le premier contact avec le coach est importantPrenez le temps de contacter les coachs sélectionnés, au moins par téléphone. Pour que le coaching fonctionne, il est impératif qu’une relation sincère se crée dans les premières minutes et que la confiance s’installe. Les coachs et leurs clients ne se trouvent pas par hasard.

Votre interlocuteur doit vous apparaître comme chaleureux et professionnel, parfaitement clair dans toutes ses réponses à vos questions, tant sur ses compétences que sur les modalités des séances ou sur ses tarifs. Il doit rapidement vous démontrer sa neutralité, ses capacités d’écoute et de compréhension. Il doit également vous paraître stimulant et positif : il est sensé vous encourager dans vos actions et vous accompagner dans l’atteinte de vos objectifs. 

Notez vos impressions afin de pouvoir prendre votre décision « à froid ».

3 – Un choix éclairé

Une fois passé les émotions liées aux premiers contacts, faites tranquillement votre choix sur les critères suivants :

  • les compétences du coach,
  • la qualité du premier contact,
  • les modalités proposées (rythme des séances, lieux éventuels, horaires, possibilités de faire la séance via Skype ou par téléphone, la présence d’un bilan),
  • les tarifs.

Dans le cas d’un coaching en entreprise, s’il appartient au bénéficiaire de faire le choix de son coach, il revient au représentant de l’entreprise (le commanditaire, généralement le service des Ressources Humaines) de contractualiser la prestation et de payer les factures. Il est à noter que les points d’étapes et le bilan du coaching pourront être réalisés en présence du bénéficiaire et du commanditaire.

Dans le cas d’un coaching d’équipe, il est généralement de la responsabilité du manager de cette dernière de choisir le coach.

4 – La contractualisation

Un coach certifié doit proposer un contrat précisant le contexte, l’objectif visé, ses engagements liés à sa déontologie, son rôle, la durée, le nombre et le rythme de séances et les modalités du coaching, ainsi que ses tarifs et les conditions de paiement.

Les conditions d’annulation et de report d’une séance, les motifs et modalités de rupture du contrat doivent y apparaître également. Vérifiez que vous pouvez l’interrompre à tout moment.

5 – Le ressenti après les 2 premiers séances

La confiance dans la personne du coach doit se confirmer dès la première séance, de même que ses capacités décrites plus haut.

Vous devez vous sentir compris, soutenu et motivé pour l’accomplissement des changements que vous avez souhaité.

Si tel n’est pas le cas, parlez-lui en en toute franchise afin de maintenir une relation saine, si cela est encore possible. Tout le monde peut se tromper et le coach doit vous permettre cela.

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *