Le coaching, c’est quoi ?

Les contours du coaching mal connus

Lorsque vous cherchez sur le Net la définition de coaching, vous trouvez d’abord : « entraîneur de sportif ou d’une équipe de sportifs ». Elle est juste mais très réductrice et on pourra l’inclure dans la deuxième définition trouvée : « accompagnement d’une personne ou d’une équipe dans l’accomplissement et la réussite de ses projets ».

Du coup, nous pourrions tous nous dire coachs, en sport, en immobilier, en amaigrissement, en art, etc. et ma mère la première !

Pour définir le coaching professionnel, il faut donc rajouter quelques éléments.

 

Un ensemble de compétences certifié pour un outil puissant

Le coach professionnel a suivi une formation et a été évalué positivement sur sa posture, ses connaissances et ses pratiques décrites dans un autre article. Il a ainsi obtenu un diplôme d’école.

Il est généralement engagé dans son propre développement personnel depuis suffisamment de temps pour bien connaître son fonctionnement, ses valeurs et tout ce qui pourrait entraîner des projections ou un transfert inopportuns. Il est lui-même supervisé.

Par ailleurs, le coaching professionnel s’inscrit dans le cadre d’un contrat, qui précise les engagements et devoirs respectifs, ainsi que l’objectif à atteindre. Le coach est tenu à une obligation de moyens.

Nombre d’entreprises et de particuliers confirment l’efficacité du coaching, dès lors qu’il est réalisé par un professionnel certifié. 97 % des personnes coachées en recommandent l’utilisation (HEC, 2010).

 

Une relation sincère

Au delà du cadre, une véritable confiance doit s’instaurer entre le client et son-sa coach, qui doit pouvoir tout entendre sans juger ni donner d’avis. Il-elle s’abstient de faire des projections et est tenu-e au secret professionnel. Il-elle s’engage au service de son client, loyalement.

Cela permet au-à la coach d’analyser les comportements qui se rejouent dans la relation authentique que son client développe avec lui-elle et de l’aider à mieux comprendre ce qui se passe avec d’autres personnes. Ainsi il-elle peut le guider de manière plus adaptée.

Il-elle est à la fois présent-e et distant-e, supporter-trice inconditionnel-le et confrontant-e, permissif-ve et ambitieux-se, etc. Il-elle est source d’inspiration et de motivation mais aussi d’auto-discipline et d’exigence.

 

Un processus d’accompagnement

De manière concrète, le coaching professionnel est un processus d’accompagnement du client vers un objectif. En une dizaine de séances, le client commence par formuler ce qu’il souhaite obtenir de manière précise et réalisable, puis il mobilise toutes ses ressources (encore insoupçonnées) pour mettre en place une stratégie et les actions du changement. Durant tout le processus, le-la coach maîtrise la progression et entretient la motivation initiale. Il-elle favorise les prises de conscience et les apprentissages permettant de dépasser les blocages, dans une dynamique tournée vers la construction du présent, du futur et l’objectif. 

Ces blocages peuvent être des croyances limitantes, des messages parentaux, des émotions trop prégnantes, un manque de confiance en soi, des valeurs non respectées, etc. Les plus importants sont ceux que l’on construit soi-même ; c’est ce qui rend la réussite difficile lorsqu’on n’est pas accompagné. Un-e coach certifié-e dispose d’ un certain nombre de techniques pour les amoindrir.

Il veillera également à ce que son client maîtrise la pertinence et les conséquences de ses choix, pour lui et son entourage. Qui pourrait laisser un chef de famille tout quitter pour vivre ses rêves, conjoint-e et enfants compris, sans attirer son attention sur les conséquences de ses actes ?

Tout au long du coaching, des points d’étapes sont réalisés et une évaluation de l’atteinte de l’objectif est établie lors de la dernière séance.

Pour finir, il existe différents types et différentes modalités de coaching. Trouvez le vôtre en cliquant ici.

 

Ce que le coaching n’est pas

Pour davantage de compréhension, il peut être important de préciser ce que le coaching n’est pas.

Il ne s’agit pas de psychothérapie. Cette dernière permet de comprendre le passé pour mieux résoudre des problèmes identitaires, sans cadre contractuel ni notion de durée. Le coaching, lui, est cadré dans le temps et centré sur le présent ou le futur proche et la mise en action vers un objectif précis et concret, en levant les freins. Cela étant dit, il est vrai que le coaching utilise des dérivés de techniques thérapeutiques (la PNL par exemple). De plus, un travail en coaching peut mettre à jour la nécessité d’une psychothérapie. Un-e coach certifié-e peut accompagner son client vers cette nouvelle possibilité.

Le coaching n’est pas du conseil. Dans le domaine de ce dernier, on pourrait dire qu’il y a 20% de questions, et 80% de conseil. Dans le coaching, c’est plutôt l’inverse. Le-la coach se doit de rester neutre. Il interroge continuellement son client afin de le laisser imaginer, découvrir et choisir librement ses ressources et solutions. Il reste 20 % … qui sont plutôt des suggestions. Cependant, il peut arriver au-à la coach de se servir de ses connaissances et de servir de ressource à son client. Il est alors de sa responsabilité de préciser qu’il-elle n’est alors plus dans son rôle de coach.

Le coaching n’est ni formation, ni mentorat. Dans ces deux postulats, il y a transmission de savoirs ou de savoir-faire précisés dans un programme et évaluation. Dans le cas du mentorat, cela se fait directement en situation de travail. Au contraire, la compétence du-de la coach se mesure à sa capacité à rendre son client autonome dans la résolution de son problème. Un bilan est réalisé en fin de processus, permettant de situer le client par rapport à l’atteinte de ses objectifs initiaux.

Vous pouvez également consulter un site regroupant les principales associations de coachs en France : Coach-Pro.

Mais le mieux si vous voulez en savoir plus, c’est d’appeler le coach de votre choix.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *